CASS-FMS - Programme de mobilité postdoctorale de courte durée en sciences humaines et sociale

Date limite: 07 décembre 2018


 

La Fondation Maison des sciences de l’homme (FMSH) et le Conseil Arabe pour les Sciences Sociales (CASS) ont le plaisir de lancer leur deuxième appel à candidature de leur « Programme de mobilité postdoctorale de courte durée en sciences humaines et sociales » conjoint. Ce programme est destiné à soutenir la recherche de postdoctorants originaires des pays arabes et à renforcer les réseaux et collaborations dans le domaine de la recherche entre l’Europe et la région arabe.

 

Le programme de mobilité de courte durée (2-3 mois) est ouvert aux chercheurs citoyens et ressortissants de la région arabe entre 0 et 6 ans après la soutenance de leur thèse qui souhaitent réaliser des travaux de recherche en France (enquêtes de terrain, travail en bibliothèques et archives et autre collecte de données).

 

Modalités du séjour

 

Une aide financière mensuelle de 1 600 euros (versée au début de chaque mois de séjour en France) est attribuée aux lauréats. Elle est destinée à couvrir les frais de transport, de séjour et de recherche. Le CASS et la FMSH couvriront aussi le coût d’un billet d’avion aller-retour du pays de résidence de chaque lauréat(e) vers la France.

 

En outre, la FMSH assure une aide pour l’obtention du visa vers la France ainsi qu’un soutien logistique pour organiser le séjour : recherche d’hébergement en France, contact avec des centres de recherche français, lettres pour les bibliothèques et archives.

 

Les séjours de mobilités peuvent se dérouler sur l’une des deux périodes proposées : soit entre les mois d’avril et juin 2019 pour la première période, soit entre les mois de septembre et novembre 2019 pour la seconde période. Les lauréats peuvent choisir d’effectuer un séjour en France de deux mois minimum ou de trois mois maximum.

 

Critères d’éligibilité

 

Nationalité/Lieu de résidence : Les candidats doivent être citoyens d'un pays arabe (au sens de membre de la Ligue des pays arabes[1]) ou ressortissants d'un pays arabe (identifiés comme des résidents de long-terme, même s'ils n'ont pas de nationalité, à l'instar des réfugiés ou des résidents apatrides) et doivent résider dans la région arabe. Ce programme ne finance pas les chercheurs qui résident et/ou travaillent en dehors de la région arabe. La priorité sera donnée aux chercheurs appartenant à des groupes marginalisés, en danger ou démunis.

 

[1] Algérie, Arabie Saoudite, Bahreïn, Comorres, Djibouti, Egypte, Emirats Arabes Unis, Irak, Jordanie, Koweït, Liban, Libye, Mauritanie, Maroc, Oman, Palestine, Qatar, Somalie, Soudan, Syrie, Tunisie, Yémen.

 

Diplôme : Ce programme s’adresse aux chercheurs entre 0 et 6 ans après la soutenance de leur thèse de doctorat en sciences humaines et sociales. Les candidats doivent avoir obtenu leur doctorat au moment de leur candidature. Les candidats ayant obtenu leur doctorat dans une université située en dehors de la région arabe, devront résider depuis au moins deux ans dans la région arabe au moment de leur candidature. Il n’y a aucune limite d’âge.

 

Discipline : Ce programme est ouvert aux chercheurs ayant un doctorat en sciences humaines et sociales. Sont inclues les disciplines telles que l’anthropologie, la démographie, l’économie, l‘histoire, les sciences politiques, la psychologie, la sociologie, la géographie, le droit et la philosophie. Les champs interdisciplinaires tels que les études de genre, les études culturelles, l’étude des médias, les questions de développement ou encore l’urbanisme sont également éligibles. En raison d’une restriction des fonds français, les recherches en linguistique, archéologie, études littéraires et arts sont exclues du programme conjoint.

 

Situation professionnelle : Les candidats doivent être associés à une institution de recherché publique ou privée mais ne doivent pas nécessairement avoir un poste permanent. Ils doivent toutefois avoir une activité de recherche en plus de leurs enseignements. Les projets déposés dans le cadre de l’appel peuvent être des projets en cours ou des nouveaux projets.

 

Institution d’accueil française : Avant de déposer leur candidature, les candidats doivent trouver une institution de recherche française qui accepte de les accueillir le temps de leur séjour en France. Les candidats devront fournir une lettre d’invitation émanent de l’institution adressée à la FMSH et au CASS. La lettre devra clairement indiquer que l’institution s’engage à accueillir le candidat et à assurer un soutien et une supervision académique pendant son séjour en France. 

 

Les candidats qui ne parviendraient pas à trouver une institution d’accueil en France peuvent consulter le site SHSlab qui recense l’ensemble des centres de recherche français en SHS. Ils peuvent également contacter la FMSH pour obtenir de l’aide à l’adresse suivante : atlas@msh-paris.fr.

 

En savoir plus : http://www.fmsh.fr/fr/international/28753

 

Dernier numéro

S'abonner

Pour vous abonner à la liste de diffusion, veuillez envoyer votre demande d'inscription à : francais-langues@auf.org

Annoncer sur Framonde

Vous pouvez l’alimenter en adressant vos annonces sous fichier joint dans le cadre de ces rubriques à : francais-langues@auf.org

Les annonces doivent être rédigées sous format word, odt ou rtf (caractères Times New Roman ou Arial).

Archives de publication

Copyright AUF - Contact