La phonologie des langues et parlers jeunes urbains d’Afrique
Appel à articles

Date limite: 30 juin 2018


 

Les langues africaines ont largement contribué au développement des théories sur la phonologie des langues (Pulleyblank & Allen, 2013 ; Hyman, 2008, etc.), la raison étant qu’elles présentent certaines caractéristiques phonologiques qui font leurs spécificités, les distinguant ainsi des langues indo-européennes par exemple. A cet effet, Clements & Rialland (1994) montrent que les langues africaines possèdent beaucoup de voyelles, bien plus que les langues d’autres continents ; ils relèvent par ailleurs que les langues africaines sont des langues à tons. Un constat que confirme Hyman (2008) lorsqu’il affirme que « la vaste majorité des langues subsahariennes sont des langues à tons… ».

 

Cependant, un rapide coup d’œil sur la littérature scientifique relative aux parlers et langues jeunes urbains d’Afrique informe que la phonologie de ces derniers est restée très peu explorée. A preuve, seules deux contributions sur soixante-dix qui avaient été retenues à la deuxième conférence tenue à Nairobi au Kenya sur les langues et parlers jeunes urbains d’Afrique en décembre 2015, examinaient les traits phonologiques et/ou phonétiques de ces types de parlers et langues. Il s’agit plus précisément de la contribution de Adeiza Isiaka qui présentait une communication sur ‘’De-evolution of Urban Nigerian English Accent(s)’’ et de celle de Gerry Ayieko qui proposait une communication sur ‘’Phonology and Phonetics of Sheng : An Optimality Theoritic Approach’’.

 

Pour la raison que les langues africaines présentent des traits linguistiques intéressants et très souvent inhabituels qui ont contribué au développement théorique de la phonologie des langues humaines, le présent appel à contributions recherche les articles examinant la phonologie et/ou la phonétique des langues et parlers jeunes urbains d’Afrique. Un tel objectif permettra, peut-être, de savoir si ces langues et parlers, spécifiques à la jeunesse africaine, ont pu développer leurs propres systèmes phonologiques et/ou phonétiques, si ceux-ci sont différents de ceux des langues mères/langues sources ; d’examiner les influences des phonologies et phonétiques des langues mères/langues sources sur celles des langues et parlers jeunes urbains étant donné que la plupart d’entre eux naissent des contacts divers entre les langues indo-européennes et les langues africaines (c’est le cas du camfranglais du Cameroun qui est né des contacts entre le français, l’anglais et les langues locales camerounaises, du nouchi de Côte d’Ivoire avec le contact entre le français et les langues locales ivoiriennes, du sheng du Kenya qui résulte du contact entre l’anglais, le swahili, et d’autres langues d’Afrique de l’Est, etc.) ; d’explorer la phonologie des langues et parlers jeunes urbains d’Afrique dont les lexiques viennent d’une vaste variété des langues africaines.

 

Toute contribution portant sur une problématique phonologique et/ou phonétique de telle ou telle langue jeune urbaine d’Afrique est la bienvenue ; une attention particulière sera ainsi accordée aux contributions abordant l’un ou l’autre des phénomènes phonologiques et/ou phonétiques mentionnés à titre purement indicatif ci-après :

 

-Tonalité,

 

-Harmonie vocalique,

 

-Nasales et nasalisation,

 

-Labiales et labialisation,

 

-Réduplication,

 

-Interface syntaxe-phonologie,

 

-Etc.

 

Les résumés des articles en français et en anglais sont attendus au plus tard le 30 juin 2018 aux adresses ci-après : ebongueaugustinemmanuel@yahoo.fr et ellen.hurst@uct.ac.za.

 

Editeurs scientifiques : Augustin E. Ebongue (University of Buea) & Ellen Hurst (University of Cape Town).

 

Comité scientifique

 

Mutaka Nguessimo, Université de Yaounde I,

 

Gratien Atindogbé, Université de Buea,

 

Larry Hyman, Université de Californie, Berkeley,

 

Edmond Biloa, Université de Yaounde I,

 

H. Samy Alim, Stanford University,

 

Fridah Kanana Erastus, Kenyatta University,

 

Maarten Mous, Leiden University,

 

Rajend Mesthrie, Université de Cape Town,

 

Thabo Ditsele, Tshwane University of Technology,

 

Béatrice Akissi Boutin, Université Houphouët-Boigny,

 

Rosalie Mairama, Université de Maroua,

 

Paul Fonkoua, Université de Yaoundé I.

 


 

Dernier numéro

S'abonner

Annoncer sur Framonde

Vous pouvez l’alimenter en adressant vos annonces sous fichier joint dans le cadre de ces rubriques à : francais-langues@auf.org

Les annonces doivent être rédigées sous format word, odt ou rtf (caractères Times New Roman ou Arial).

Archives de publication

Copyright AUF - Contact