L’INTERPRETE QUELS RÔLES ET QUELLES IDENTITÉS DANS UN ENVIRONNEMENT EN MUTATION ?
Colloque international ISIT sur l’interprétation
Lieu: ISIT Paris (France)
Date de l'événement: 16-17 novembre 2018

Date limite: 31 mars 2018


 

Des évolutions de fond, à la fois techniques, sociétales, économiques, politiques font émerger de nouvelles contraintes sur la pratique du métier d’interprète. Leurs impacts méritent d’être plus précisément mesurés : l’intégration des nouvelles technologies de l’information et de la communication, et du Big Data ; une évolution des modèles économiques sur les différents marchés de l’interprétation ; des mobilités internationales accrues, avec pour corollaire une généralisation de l’usage du globish ; parallèlement, un multilinguisme qui se reconfigure et conduit à une variation des rapports de force entre les langues/cultures ; une augmentation des besoins d’interprétation hors interprétation de conférence. Par ailleurs, les recherches sur l’interprétation intègrent davantage les fruits du tournant sociologique de la traductologie. Autant de facteurs qui incitent à s’interroger sur la fonction et le rôle de l’interprète en contexte, sur les spécificités et l’avenir de son apport à la chaîne de valeur de la communication, sur son rôle de médiateur linguistique et culturel, sur la pérennité des modalités d’exercice et de transmission du métier, sur l’adéquation des compétences cognitives, organisationnelles et sociales imposée par le changement du cadre de référence. L’ISIT vous invite à contribuer à cette réflexion avec l’objectif de mieux discerner et comprendre l’évolution  de l’identité et le rôle de l’interprète de conférence aujourd’hui et d’envisager ses développements futurs.

 

Ce colloque vise à questionner et discerner les évolutions, voire les remises en cause du rôle et de l’identité de l’interprète, au regard des évolutions rapides et profondes de son environnement professionnel perceptibles depuis quelques années.

 

ORATEURS INVITES

 

Daniel Gile (ISIT)

 

Franz Pöchhacker (Universität Wien) Anthony Pym (University of Melbourne)

 

Les communications pourront s’inscrire dans l’un ou plusieurs des douze axes suivants :

 

1.           Ecosystème de l’interprétation : marchés privés et marchés institutionnels ; fonctions, perceptions, exigences, combinaisons, intermédiaires, conditions de travail. L’interprète : acteur en coulisse dans deux théâtres peu comparables, mais perméables.

 

2.           NTIC ou l’interprète augmenté : adéquation, assistance, compétition, impacts sur le(s) marché(s) et sur les profils.

 

3.           Liaison et community interpreting : nouvelles réalités et opportunités pour les interprètes ; formation, compétences, fonctions, modalités de travail.

 

4.           Interpréter (entre) les cultures : l’interprète comme médiateur ?

 

5.           Théories et modèles : traitement de l’information, équivalence, métaphore source-cible, production textuelle, oralité : transfert et comportement ; transcodage, transition entre langues, activité communicationnelle, processus et compétences cognitifs, contextualisation.

 

6.           Formation des interprètes : adaptation des méthodes d’enseignement et d’apprentissage ; combinaisons linguistiques et directionalité ; processus de sélection et méthode d’évaluation.

 

7.           Compétences, carrières, profils : l’interprète comme professionnel, constats et défis, identité professionnelle.

 

8.           Histoire des interprètes : étudier le passé, éclairer le présent, envisager l’avenir.

 

9.           Géographie de l’interprétation : l’interprète dans les cultures, une cartographie possible du métier au-delà de l’Europe ? une cartographie possible des cultures en dialogue ?

 

10.      Sociologie de l’interprétation : l’interprète et les autres ; service, interaction, coopération, hiérarchies…

 

11.      Philosophie et éthique de l’interprétation : mission, étiquette, limites, licences, responsabilité, identité.

 

12.      Psychologie, comportement : l’interprète dans l’espace ; dimensions corporelles, psychiques, émotionnelles, cognitives.

 

Déposez votre proposition de communication de 300 mots maximum, en français ou anglais, une bibliographie ainsi qu’une brève notice biographique sur le site  du colloque : www.isit- discussinterpreting.com

 

Les propositions de communication seront acceptées jusqu’au 31 mars 2018. Une réponse vous sera donnée pour le 31 mai 2018.

 

Vous trouverez plus d’informations sur le site : www.isit-discussinterpreting.com

 

Dernier numéro

S'abonner

Annoncer sur Framonde

Vous pouvez l’alimenter en adressant vos annonces sous fichier joint dans le cadre de ces rubriques à : francais-langues@auf.org

Les annonces doivent être rédigées sous format word, odt ou rtf (caractères Times New Roman ou Arial).

Archives de publication

Copyright AUF - Contact