L’Enseignement-apprentissage des langues en questions : approches, contextes, pratiques, évaluations
Troisième édition du Réseau des Masters et Doctorats en Didactique du Français (REMADDIF) organisée par le Laboratoire d’Etudes et de Recherches sur l’Interculturel (URAC 57) et l’Institut français d’El Jadida
Lieu: Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, Université Chouaïb Doukkali. El Jadida (Maroc)
Date de l'événement: 7 et 8 décembre 2017

Date limite: 08 septembre 2017


 

 

Argumentaire

 

Les défis sociétaux actuels ont donné une importance nouvelle à la question de l’enseignement-apprentissage d’une manière générale et des langues en particulier. Les réalités des apprentissages, les contraintes institutionnelles et l’évolution rapide des technologies imposent de reconsidérer avec rigueur les approches, les modalités et les pratiques en les intégrant dans les dispositifs nouveaux que permettent les résultats de la recherche et les nouveaux outils.

 

La dynamique et les variations des contextes politiques, économiques et culturels, mais aussi une « demande sociale » très diversifiée selon les contextes ont largement joué sur les problèmes épistémologiques et théoriques auxquels faisaient face la didactique des disciplines et, plus particulièrement, celle des langues (et des cultures), que celles-ci soient maternelles/ premières, secondes, de scolarisation ou étrangères (d’aucuns préfèrent parler de L1, L2, L3).

 

Sans vouloir retracer longuement l’histoire de cette discipline, la didactique des langues et des cultures a été caractérisée par des épisodes de continuité et de rupture plus ou moins marqués. Les différentes méthodes (de l’audio-orale et structuro-globale audiovisuelle (SGAV) jusqu’aux recherches les plus récentes dans ce domaine) ont accordé une attention particulière aux besoins et attentes des apprenants mais aussi aux situations et contextes dans leurs dimensions plurilingues et pluriculturelles (Sanchez, 2004 ; Tagliante, 2005, Narcy-Combes, 2014). « L’objet-langue » à enseigner, comme l’a bien souligné J-C. Beacco, n’est pas donné mais à construire en fonction des critères culturels/contextuels et de descriptions de référence situées en amont des programmes et des orientations » (Beacco 2011 : 32).

 

Les recherches développées dans ce domaine (méthodes et approches adoptées) varient en fonction des contextes (notion devenue capitale sur le plan méthodologique) et des parcours des acteurs impliqués d’une manière ou d’une autre dans l’activité d’enseignement-apprentissage. Que la perspective soit d’obédience plus sociolinguistique ou plus psycholinguistique (cognitiviste), il serait hasardeux de ne pas « situer » sa recherche ou de vouloir « transposer » les résultats d’une autre recherche qui a des objectifs spécifiques ou qui mobilise des enjeux qui lui sont propres (Blanchet et Chardenet, 2011).

 

L’objectif de ce colloque est de permettre aux participants (chercheurs confirmés ou jeunes chercheurs) de débattre des acquis et des limites des différentes démarches et méthodes du domaine et de présenter des travaux sur l’enseignement-apprentissage du français langue première, seconde, de scolarisation ou étrangère, afin de réfléchir, en la matière, à l’efficacité d’un dispositif éducatif. On ne saurait penser ces démarches ou ces dispositifs sans les relier aux contextes politiques linguistiques dans lesquels ils sont produits. On gagnerait par ailleurs à éventuellement exposer les évaluations qui auraient pu être conduites dans le prolongement de telles expérimentations.

 

Le programme REMADDIF (Réseau des Masters et Doctorats en Didactique du Français Langue Étrangère) est un exemple de dispositif qui offre certaines opportunités pour penser l'innovation didactique et pédagogique sur le terrain des langues étrangères. Cette troisième édition peut représenter un espace de réflexion pour penser le pilotage des politiques éducatives liées à l'enseignement des langues : quels sont les outils les plus efficaces? comment les mettre en œuvre? dans quel cadre les déployer pour assurer leur efficacité?

 

Axes proposés (non limitatifs)

 

  • Aspects théoriques et méthodologiques : approches plurielles des langues et des cultures, ….

  • Aspects institutionnels : politiques linguistiques et éducatives (textes officiels, instructions, orientations, recommandations, …),

  • Méthodologies et pratiques d'enseignement impliquant de nouvelles attentes en matière de formation initiale et continue des enseignants (cas des sections internationales)

  • Articulation pratiques didactique/pratiques sociales

  • Représentations sociologiques, politiques et économiques associées aux langues,

  • Dispositifs pédagogiques mis en œuvre pour un enseignement-apprentissage « efficace » et de « qualité » (référentiels, programmes, manuels, TICE, enseignement à distance et hybride, …),

  • Pratiques enseignantes : enseignant « planificateur », « directeur », « animateur », « technicien de l’enseignement », « facilitateur », …,

  • Rôle de la formation pédagogique de l’enseignant (initiale ou continue, …)

 

Eléments bibliographiques

 

BEACCO, J.-C. (2011). « Contextualiser les savoirs en didactique des langues et des cultures », pp. 31-40, in BLANCHET, P. & CHARDENET, P. (dir.). Guide pour la recherche en didactique des langues et des cultures. Approches contextualisées. Éditions des archives contemporaines, Paris & Agence Universitaire de la Francophonie, Montréal

 

BLANCHET, P. & CHARDENET, P. (dir.) (2011). Guide pour la recherche en didactique des langues et des cultures. Approches contextualisées. Éditions des archives contemporaines, Paris & Agence Universitaire de la Francophonie, Montréal,

 

CUQ, J-P. (2003). Dictionnaire de didactique du français langue étrangère et seconde, Paris, CLE International/Asdifle

 

NARCY-COMBES, J.P. (2014). “De la complémentarité des domaines pour un didacticien des langues : quelle place pour les multilittéracies ?.” FLuL - Fremdsprachen Lehren und Lernen 43: 2, pp 29-42

 

PUREN, C. (2009a). « Conclusion-synthèse : variations sur la perspective de l'agir social en didactique des langues-cultures étrangères », pp. 154-167 in : Évelyne ROSEN (coord.), La perspective actionnelle et l'approche par les tâches en classe de langueLe Français dans le Monde, numéro spécial 45 « Recherches et applications »,

 

PUREN, C. (2009b) « La didactique des langues-cultures en France entre maturité disciplinaire et dépendances multiples », pp. 213-226 in : Véronique Braun Dahlet (Coord.), Ciências da linguagem e didatica das linguas. Actes du Colloque international « Sciences du langage et didactique des langues : 30 ans de coopération franco-brésilienne », Université de São Paulo, Brésil, 19-21 octobre 2009. Sao Paulo : Humanitas/Fapesp, 2011, 392 p.

 

ROSEN, E. (2009). « Perspective actionnelle et approche par les tâches en classe de langue » dans Le Français dans le monde, n° 45, La Perspective actionnelle et l’approche par les tâches en classe de langue. Janvier 2009

 

SANCHEZ R. (2004). « Understanding Competence-based Management: Identifying and Managing five Modes of Competence ». Journal of Business Research, vol. 57, n° 5, p. 518-532.

 

SPRINGER, Cl. (2009). « La dimension sociale dans le CECRL : Pistes pour scénariser, évaluer et valoriser l‘apprentissage collaboratif » in Recherches et Applications, Le français dans le monde n° 45, La perspective actionnelle et l’approche par les tâches en classe de langue.

 

TAGLIANTE, C. (2005). L’évaluation et le Cadre européen commun. Paris, CLE International.

 

Dates à retenir

 

Diffusion de l’appel à communications : mai 2017

 

Date limite de soumission des propositions de communication : 8 septembre 2017

 

Avis d'acceptation : 30 septembre 2017

 

Date limite de soumission des textes définitifs : 15 novembre 2017

 

Colloque : 7 et 8 décembre 2017

 

Comité scientifique du colloque

 

Jacqueline Bacha (Université de Jendouba. Tunisie)

 

Malika Bahmad (Université Ibn Toufail. Kénitra. Maroc)

 

Jean-Claude Beacco (Université Sorbonne Nouvelle Paris 3. France)

 

Abdelhanine Belhaj (Université Mohammed V. Rabat. Maroc)

 

Sondess Ben Abid Zarrouk (Université haute Alsace. Mulhouse. France)

 

Philippe Blanchet (Université de Rennes 2. France)

 

Laurent Gajo (Université de Lausanne. Suisse)

 

Patrick Chardenet (Université de Franche Comté. Besançon. France)

 

Fatima Chnane-Davin (Université Aix- Marseille. France)

 

Stéphanie Clerc (Université Aix-Marseille. France)

 

Claude Cortier (Université de Lyon. France)

 

Jean-Pierre Cuq (Université Sophia Antipolis. Nice. France)

 

Latifa Kadi (Université Badji Mokhtar. Annaba. El Jadida)

 

Abdelhamid Ibn Al Farouk (Université Hassan 2. Mohammedia. Maroc)

 

Marlène Lebrun (HEP. Bejune. Suisse)

 

Abdelouahad Mabrour (Université Chouaïb Doukkali. El Jadida. Maroc)

 

Jean-Marc Mangiante (Université d'Artois. France)Comité scientifique du colloque

 

Khalil Mgharfaoui. (Université Chouaïb Doukkali. El Jadida. Maroc)

 

Mohamed Miled (Université de Carthage. Tunisie)

 

Jean-Paul Narcy-Combes (Université Paris 3. France)

 

Marie-Françoise Narcy-Combes (Université de Nantes. France)

 

Arnaud Pannier (IF. Maroc)

 

Cécile Sabatier (Simon Fraser University. Canada)

 

Carla Serhane (Université de Balamand. Liban)

 

Khalil Mgharfaoui. (Université Chouaïb Doukkali. El Jadida. Maroc)

 

Mohamed Miled (Université de Carthage. Tunisie)

 

Jean-Paul Narcy-Combes (Université Paris 3. France)

 

Marie-Françoise Narcy-Combes (Université de Nantes. France)

 

Arnaud Pannier (IF. Maroc)

 

Cécile Sabatier (Simon Fraser University. Canada)

 

Carla Serhane (Université de Balamand. Liban)

 

Propositions de communication

 

Elles feront l’objet d’un résumé de 500 mots maximum permettant d’apprécier la problématique de la recherche et ses modalités de mise en œuvre, et seront accompagnées d’une bibliographie succincte. Elles seront soumises au comité scientifique qui se prononcera sur la pertinence et la rigueur scientifique des propositions de communication.

 

Adresse du colloque : http://remaddif2017.sciencesconf.org/

 

Frais d'inscription : - 80 € / (doctorants : 50 €)

 

Les frais d’inscription couvrent la documentation du colloque, les repas de midi des 7 et 8 décembre, les pauses café, le transport de l’hôtel à l’Université et la publication des textes retenus par le comité scientifique.

 

Dernier numéro

S'abonner

Annoncer sur Framonde

Vous pouvez l’alimenter en adressant vos annonces sous fichier joint dans le cadre de ces rubriques à : francais-langues@auf.org

Les annonces doivent être rédigées sous format word, odt ou rtf (caractères Times New Roman ou Arial).

Archives de publication

Copyright AUF - Contact