L’approche des discours par les compétences : enjeux communicatifs et perspectives didactiques
Journée d’étude en didactique du FLE
Lieu: Université de Blida 2 - Lounici Ali (El Affroun, Algérie), Faculté des lettres et des langues
Date de l'événement: Mardi le 9 octobre 2018

Date limite: 30 août 2018


 

Parler, écrire, c’est faire un acte d’énonciation pour un ou plusieurs allocutaires. C’est un acte qui appelle la compréhension d’objets réels ou imaginaires par la mise en place de compétences langagières. Selon le cas des situations langagières, que ce soit dans le système éducatif ou à l’université, il est possible de développer des compétences dans un domaine particulier qui demande l’acquisition des connaissances langagières. L’approche des discours par l’approche des compétences vise à dégager plusieurs mécanismes abstraits dont on peut observer l’effet dans les discours à construire. Toute situation didactique implique nécessairement des compétences langagières, la compétence lexicale dans la reformulation à l’écrit, par exemple, interpelle la prise en compte des relations sémantiques. En effet, cette compétence lexicale sert à régir la coréférentialisation dans les discours scientifiques (Mortureux1993). D’autres compétences comme la compétence cognitive réfère à « l’environnement cognitif mutuellement partagé » (Sperber 1989). La compétence discursive exige également de tout sujet qui communique et interprète qu’il soit apte à comprendre non seulement le cadre situationnel mais également le cadre énonciatif. Si les procédés d’ordre énonciatif réfèrent aux attitudes énonciatives du sujet parlant ou écrivant dans l’approche pragmatique des discours, les données individuelles et relationnelles de la situation de communication permettent d’interpréter les rôles énonciatifs.

 

De manière générale, la compétence de communication fait appel à une aptitude du sujet à savoir manipuler les différents modes d’organisation de description, de narration et d’argumentation…, tel qu’il est mentionné par Chareaudeau (2000). D’un point de vue didactique, les compétences incitent le sujet communiquant à se référer à d’autres paramètres telles que la linguistique, la psycholinguistique, la grammaire, la sociolinguistique et la pragmatique. Dans la situation didactique de l’enseignement du français en Algérie, ces disciplines sont donc nécessaires pour l’acquisition de compétences en français langue étrangère.

 

De la sorte, les questions qui se posent sont : comment est perçue la compétence en didactique du FLE ? Est-elle perçue par la maîtrise de la langue ou du discours dans l’utilisation du français ? Quelle place est accordée aux compétences lexicales, discursives, énonciatives, situationnelles dans l’apprentissage de l’écrit en réception et en production en langue française ou en français langue véhiculaire des connaissances ? Quelles compétences de l’écrit, sont-elles attendues dans l’apprentissage du français en Algérie ? Quel est l’état des lieux de l’enseignement du français en Algérie pour acquérir des compétences communicatives ?

 

La journée d’étude sera donc l’occasion de répondre à ces questions. Les communications pourront porter autour des deux axes suivants :

 

1° La place accordée aux processus cognitifs et à la construction discursive des connaissances en contexte scolaire ou universitaire algérien.

 

2° Les méthodes et démarches utilisées pour l’enseignement/apprentissage des compétences communicatives en Algérie et leurs impacts sur les apprentissages.

 

Calendrier indicatif

 

Les propositions de participation sous forme de résumé et d’une brève notice biographique (nom, institution et courriel) sont attendues au plus tard le 30 août 2018. Les résumés doivent contenir 500 mots maximum, times new roman, taille 12, interligne simple, envoyés en format Word.

 

La notification d’acceptation des résumés est prévue pour le 20 septembre.

 

Les propositions de communication doivent être envoyées à l’adresse suivante : assya05@yahoo.fr

 

Possibilité de publication des articles. La soumission des textes complets doit se faire au plus tard le 9 octobre 2018.  

 

Les communications d'une durée de 15 minutes seront suivies d'une période de questions de 10 minutes.

 

Responsables scientifiques de la manifestation :

 

Benachenhou Assya et Makhlouf Leila

 

Comité scientifique :

 

Beddek Dahbia

 

Boukhanouche Lamia

 

Bourkaib Nawel

 

Ouahib Imène

 

Saidoun Souad

 

Rabah Kouider Sarah

 

Ferroukhi Karima

 

Comité d’organisation :

 

Benachenhou Assya

 

Makhlouf Leila

 

Moussaoui Nassima,

 

Aci Ouardia

 

Mazari Chafia

 

Hachadi Samir

 

Slimani Mohamed

 

Bouzerkata Mohamed Amine

 

Derkaoui Linda

 

Bouglimina Mustapha

 

Khezrouni Mohamed

 

Laouami Hichem

 

 

Dernier numéro

S'abonner

Annoncer sur Framonde

Vous pouvez l’alimenter en adressant vos annonces sous fichier joint dans le cadre de ces rubriques à : francais-langues@auf.org

Les annonces doivent être rédigées sous format word, odt ou rtf (caractères Times New Roman ou Arial).

Archives de publication

Copyright AUF - Contact