Langue spécialisée/ Langue de spécialité et enseignement : Quelle didactisation ?
Colloque international
Lieu: Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales de Meknès (Maroc)
Date de l'événement: 6-7 décembre 2018

Date limite: 04 novembre 2018


 

 

Suivre un cours à l’université, c’est s’engager sur un chemin aux multiples embranchements. En effet, être étudiant ne se résume pas à écouter un enseignant parler. Etre étudiant suppose l’appartenance à un milieu d’enseignement où circule un certain langage, qui n’est pas celui du quotidien. L’étudiant reçoit, interprète, comprend puis manipule un langage complexe qui est le fruit d’un travail orchestré par un nouveau type d’acteur : l’enseignant chercheur.

 

La réussite à l’université semble donc ainsi conditionnée par le degré d’appropriation des discours propres au domaine universitaire, qu’il s’agisse de les comprendre ou de les produire, et force est de constater que cette appropriation fait l’objet de nombreux questionnements chez les enseignants comme chez les spécialistes.  Effectivement, l’enseignant possède un rôle pédagogique primordial et qui se résume dans un triangle pédagogique : enseignant, apprenant, savoir. Trois pôles intimement liés : le savoir peut être le contenu de formation, la matière ou le programme à enseigner. L’enseignant est celui qui fait exister, transmet et fait apprendre le savoir. Quant à l’apprenant, il apprend grâce à une situation pédagogique mise en place par l’enseignant. Le rapport entre l’enseignant et le savoir est la relation didactique qui permet à l’enseignant d’enseigner. Le rapport entre l’enseignant et l’apprenant est la relation pédagogique qui permet à l’enseignant de former. Enfin, le rapport entre l’apprenant et le savoir est la relation d’apprentissage qui permet à l’apprenant de s’approprier le savoir.

 

Outre cette logique indiscutable, la problématique se tient surtout dans les interactions verbales entre enseignant et apprenant détenant un répertoire plus ou moins vaste de variétés linguistiques. De ce fait, les besoins de l'enseignement impliquent des choix de discours adaptés aux objectifs de l'apprentissage ainsi qu'au type de public. Cependant, deux problèmes majeurs se posent dans le cadre de l'enseignement des langues : un problème de reconnaissance des caractéristiques discursives et un problème d'instrument d'analyse.

 

Si pour les étudiants la difficulté apparaît dans les discours auxquels ils ont affaire en milieu universitaire, il revient à l’enseignant de didactiser le contenu scientifique afin de le vulgariser auprès des étudiants. En d’autres termes, il incombe à l’enseignant de communiquer, enseigner mais aussi expliciter. Quelques interrogations se posent alors. Comment « vulgariser » ou « didactiser » en tenant sa place dans la communauté scientifique ? Comment obtenir une interaction qui se manifeste par le biais et au sein même de séquence de forme ou à fonction explicative? Comment y a-t-il production langagière en une seule langue sachant que le milieu est plurilingue ? Que dire des métissages des langues (arabe, français berbères) ? Comment réaliser une relation socio-institutionnelle des interlocuteurs : relation scientifique, didactique ou scientifico-didactique ?

 

A titre indicatif, les contributions seront inscrites dans les axes qui suivent :

 

Etude linguistique des langues et des discours de spécialité (caractéristiques typographiques,  lexicales, morphosyntaxiques, sémantiques, pragmatiques, etc.)

 

  • Langues spécialisées/discours spécialisés et traduction :

    • didactique de la terminologie

    • transfert culturel

  • langues et domaines :

    • Langue et droit

    • Langue et politique

    • Langue et économie

    • Langue et littérature

    • Langue et religion

    • Langue et médias

  • Langue de spécialités et formation

  • Contact de langue et langue de spécialités

  • Langue spécialisée et insertion professionnelle

 

Consigne de communication

 

-       Propositions (résumés de 300 mots) et Curriculum Vitae de l’intervenant sont à envoyer avant le 04 novembre 2018 à l’adresse suivante : discours.2018@gmail.com

 

-       Le texte intégral, après la réponse favorable des comités scientifique et d’organisation, sera envoyé à la même adresse selon les critères suivants :

 

* Police de caractère : Times New Roman 12.

 

* 20.000 à 25.000 signes maximum (espaces, notes de bas de page et bibliographie comprises).

 

* Texte justifié à gauche et interligne simple.

 

* Citations en bas de page, titres en italique.

 

* Bibliographie : elle est renvoyée en fin de texte.

 

-       Les langues de communication seront : français/ anglais/ l’arabe

 

-       Temps imparti à chaque intervention : 20 minutes

 

Comité d’organisation

 

-       Fatima-Zohra BENSALAH, Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales, Meknès

 

-       Fatima EL MASSOUDI, Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales, Meknès

 

-       Mounia ZIZI, Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales, Meknès

 

Comité scientifique

 

-       BOUAYAD Abdelghani, Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales, Meknès

 

-       ZOUHRI Mohamed, Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales, Meknès

 

-       MAAMAR Mustapha, Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales, Meknès

 

-       IHAZIRIR Abdelmalek, Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales, Meknès

 

-       ABDOUH  Mohammed, Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales, Meknès

 

-       EL BEKKAY El Maazouz, Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales, Meknès

 

-       BENSALAH Fatima-Zohra, Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales, Meknès

 

-       EL MASSOUDI Fatima, Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales, Meknès

 

-       ZIZI Mounia, Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales, Meknès

 

-       MESKINE Driss, Écoles Normale Supérieure, Meknès

 

-       BENNANI Said, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, Ain Chock, Casablanca

 

Institution de rattachement

 

La Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales, Université Moulay Ismail, Meknès, Maroc

 

Formalité

 

Hébergement et restauration : le colloque ne prend en charge que les repas et les pauses café des 06-07 décembre 2018. Les frais de voyage et d’hébergement restant à la charge du participant

 

Calendrier

 

-       Envoi de proposition : avant le 04 novembre 2018

 

-       Notification d’acceptation : à partir du 12 novembre 2018

 

-       Envoi du texte intégral de l’intervention : avant le 28 novembre 2018

 

-       Envoi du programme définitif : 03 Décembre 2018

 

-       Colloque : 06-07 Décembre 2018

 

-       Lieu : Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales, BP 3102, Toulal, Meknès, Maroc.  www.fsjes-umi.ac.ma

 

Correspondance :

 

discours.2018@gmail.com

 

Dernier numéro

S'abonner

Pour vous abonner à la liste de diffusion, veuillez envoyer votre demande d'inscription à : francais-langues@auf.org

Annoncer sur Framonde

Vous pouvez l’alimenter en adressant vos annonces sous fichier joint dans le cadre de ces rubriques à : francais-langues@auf.org

Les annonces doivent être rédigées sous format word, odt ou rtf (caractères Times New Roman ou Arial).

Archives de publication

Copyright AUF - Contact