La traduction littéraire : de la traduction à la créativité
En hommage au Professeur Hamid Lahmidani
Lieu: Marrakech (Maroc)
Date de l'événement: 13 et 14 février 2019

Date limite: 30 mai 2018


 

Premier colloque international sur la traduction et la typologie des textes organisé par

 

Le Centre Al Kindi de Traduction et de Formation

 

En collaboration avec le Laboratoire Traduction et Interdisciplinarité Faculté des Lettres et des Sciences Humaines – Marrakech

 

Et le Département de Langue Arabe et de Traduction

 

Université de Leuven (Belgique)

 

 

 

 

 

En collaboration avec le Laboratoire Traduction et Interdisciplinarité de l’Université Cadi Ayyad et le Département de Langue Arabe et de Traduction de l’Université de Leuven, le Centre Al Kindi de Traduction et de Formation organisera une série de colloques internationaux qui s’intéressent à la réflexion sur « la traduction et la typologie des textes ». La première édition portera notamment sur le thème : La traduction littéraire : de la traduction à la créativité. Ces colloques, outre ceux sur la traduction des sens du Coran, s’inscrivent dans la belle tradition, instaurée par le Centre Al Kindi en collaboration avec le Laboratoire Traduction et Interdisciplinarité, d’organiser une série de colloques annuels sur une problématique liée à la traduction, avec, à chaque fois, une thématique précise.

 

La traduction, en tant que pratique et discours, exprime un besoin de communication et d’échange non seulement interlinguistiques, mais aussi interculturels. Ce qui revient à dire que la traduction soulève des enjeux qui engagent le traducteur au-delà du strict plan linguistique.

 

Par ailleurs, le texte littéraire présente des particularités qui le différencient des autres textes. Par conséquent, sa traduction, elle aussi, se distingue par des caractéristiques particulières. Dans la traduction littéraire, il n’est pas question uniquement de rendre des idées, mais aussi de reproduire une créativité, à partir d’une perspective philosophique et cognitive, ainsi qu’avec un sens artistique et esthétique.

 

La littérature, en tant qu’écriture personnelle, et la traduction, en tant que passage par l’écriture de l’autre, ont depuis toujours maintenu des liens très étroits, tout en étant, chacun, un terrain d’études largement balisé. Dans ce cas, l’enjeu majeur est doublement soulevé : d’une part, parvenir à établir un certain parallélisme, basé sur la créativité, entre deux systèmes culturels qui présentent des écarts sur les plans historique et esthétique ; d’autre part, transposer les décalages sémantiques et les nuances de sens d’un univers créatif à un autre, d’une géographie culturelle à une autre, d’un acte interprétatif à un autre.

 

C’est dire si le texte littéraire pose des problèmes en matière de traduction. Ceux-ci se rapportent essentiellement à ses éléments linguistiques, à ses tournures stylistiques, à sa structure sémantique et à ses stratégies traductionnelles et interprétatives. De ce fait, le traducteur est appelé à faire preuve de créativité qui intègre la compréhension du texte de départ et sa réécriture en traduction, de façon à favoriser un dialogue fructueux entre, d’un côté, les deux langues en présence et, de l’autre, le système littéraire du texte de départ et celui de la traduction, en tenant compte des spécificités artistiques, esthétiques et culturelles relatives à chacun d’eux.

 

L’évolution de la pratique de la traduction littéraire a proliféré au fil de son histoire, de manière à permettre d’étudier ce type de traduction, de retracer ses origines et de déterminer ses points forts tout comme ses limites. Les critiques, pour leur part, se sont penchés sur son analyse, son évaluation et l’examen de sa nature, de sa fonction et des mécanismes de son fonctionnement. C’est ainsi que s’est constitué sur la question un champ disciplinaire dans lequel interagissent bon nombre de théories fondées sur des références et des méthodologies de divers ordres : linguistique, interprétatif, philosophique, social, culturel, etc.

 

Les langues du colloque sont l’arabe, le français et l’anglais et les communications pourront être d’ordre théorique ou proposer une analyse de texte.

 

Les axes suivants nourriront la réflexion lors du colloque, sans pour autant s’y limiter :

 

- les spécificités de la traduction littéraire et les questions qui lui sont propres ;

 

- les enjeux entourant la traduction littéraire ;

 

- les contraintes qui pèsent sur le processus de la traduction littéraire ;

 

- la traduction littéraire et le dialogue des cultures ;

 

- la traduction littéraire à la lumière des théories linguistiques ;

 

- la littérature comme un lieu de théorisation de la traduction

 

- la traduction littéraire vue dans la perspective des théories littéraires et des méthodes critiques ;

 

- la traduction littéraire envisagée dans l’optique des études culturelles contemporaines ;

 

- les écrivains et traducteurs ;

 

- la littérature arabe à l’épreuve de la traduction ;

 

- la traduction et la littérature comparée ;

 

- traduire à partir d’une langue intermédiaire.

 

Dates importantes à retenir 

 

·      Date limite de remise du résumé (200 mots), du formulaire de participation et d’une notice bio-bibliographique : 30/05/2018.

 

·      Remise des textes définitifs : 31/08/2018.

 

·      Notification d’acceptation : 15/10/2018.

 

·      Date du colloque : 13 et 14 février 2019.

 

·      Lieu de tenue du colloque : Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, Marrakech, Royaume du Maroc.

 

·      Les résumés, les formulaires de participation et les communications doivent être envoyés à l’adresse : alkindiconference07@gmail.com

 

·      Les actes de colloque seront publiés avant le colloque.

 

·      Citer les références selon les normes de l’APA.

 

Frais du colloque

 

·      450 $ (ou équivalent) incluant les services du colloque : les documents du colloque, les actes de colloque, l’attestation de participation, l’hébergement, les repas et le transport durant la période du colloque.

 

·      Les frais de voyage sont à la charge des participants.

 

Coordinateurs du colloque 

 

Abdelouahed Lamrabet, Noreddine Hanini et Noureddine Azmi.

 

Comité scientifique

 

- Ahmed Kerroum

- Lhoucine Idyouss

- Jamaa Ouchouid

- Abdelwahed Bnou Yassir 

- Ahmed Radi

- Ahmed El Hamzaoui

- Khadija El Hayani

- Mohamed Hailou

- Souad El kouttoubia

- Hassan El Moudden

- Rachid Aaradi

- Amal Oussikoum

- Mohamed Mahassine

-   Abied Al-Sulaiman

- Abdelali Majdoub 

- My Ahmed Khabir

- Abdelkader Marrah

- Kamal El Fouadi

- Mbarek Abouridouane 

- My Mustapha Abouhazim

-  Mohamed Fathallah Misbah

- Hassan Bouijelabn

- Bouchra Chakir

- Brahim Assikar

- Abdelaziz Ait Baha

 

Supervision du colloque

 

Abdelhamid Zahid (Laboratoire Traduction et Interdisciplinarité)

 

Hassane Darir (Centre Al Kindi de traduction et de Formation

 

Coordinateur du Master Translation Technology and Specialized Translation)

 

Formulaire de participation

 

Nom et prénom

 

Téléphone personnel

 

E-mail

 

Fonction et spécialité

 

Institution

 

Axe de participation

 

Intitulé de la communication

 

Résumé

Notice bio-bibliographique

 


 

Dernier numéro

S'abonner

Annoncer sur Framonde

Vous pouvez l’alimenter en adressant vos annonces sous fichier joint dans le cadre de ces rubriques à : francais-langues@auf.org

Les annonces doivent être rédigées sous format word, odt ou rtf (caractères Times New Roman ou Arial).

Archives de publication

Copyright AUF - Contact