cglp2018 : La circulation du savoir linguistique et philologique entre l'Allemagne et le monde (16e-20e)
Lieu: Paris (France)
Date de l'événement: 25-27 janvier 2018

Date limite: 15 septembre 2017


 

 

Ce colloque a pour objectif de mieux comprendre les échanges transnationaux entre l’aire de langue allemande et le reste du monde dans les domaines de la linguistique et de la philologie. La période considérée s’étend du 16e au 20e siècle.

 

Nous invitons les personnes intéressées à soumettre des propositions de communication portant sur l’histoire de ces transferts bidirectionnels.

 

Thématique

 

Nous avons de bonnes raisons de considérer que l’Allemagne a joué un rôle prééminent dans le développement de la philologie et de la linguistique au cours du 19e siècle. Cette domination repose sur la transmission, à d’autres communautés scientifiques nationales, d’outils théoriques, de thèses, de méthodes et de pratiques institutionnelles.

 

La transmission, toutefois, ne se réduit pas au fait d’hériter un ensemble de connaissances. Les connaissances transmises ont été rééalaborées par les traditions et les individus qui les avaient reçues.

 

D’un autre côté, les idées linguistiques et philologiques allemandes ne se sont pas constituées dans un vide théorique et indépendamment du reste du monde : il faut donc prendre en compte les transferts vers l’aire de langue allemande et le rôle qu’ils ont joué dans la constitution des idées, méthodes et institutions linguistiques et philologiques.

 

Le 19e siècle et le début du 20e ont certainement été une culmination. Mais comprendre l’émergence et les conséquences de cet âge d’or invite à prendre une perspective plus large. Quels transferts transnationaux sont intervenus avant cette période ? Les idées, méthodes et institutions d’origine allemande ont-elles été retournées à leur envoyeur, et sous quelles formes ? Dans quelle mesure est-on même justifié à parler de traditions nationales, en particulier d’une tradition spécifiquement allemande ?

 

Les propositions pourront traiter des sujets suivants (cette liste ne doit pas être entendue comme épuisant tous les sujets possibles) :

 

L’extension de la grammaire gréco-latine à l’allemand.

 

Le rôle de la Grammaire Générale en Allemagne.

 

Les premières classifications et généalogies des langues (par ex. chez Gessner et Hervas y Panduro) et leur rôle dans la linguistique allemande postérieure.

 

La constitution de la philologie moderne vers la fin du 18e siècle, la montée de l’herméneutique, des études anciennes et orientales, et le rôle de l’Allemagne dans cette évolution. La grammaire historique et comparée, les Néogrammairiens et leur rôle en dehors de l’aire de langue allemande (p. ex. leur réception et réélaboration par Bréal, Saussure, Rask, Verner, Pedersen, Baudouin de Courtenay, Kruszewski, Whitney, Bloomfield…).

 

La linguistique naturaliste (avec Schleicher et ses homologues étrangers, p. ex. Hovelacque et Chavée).

 

La linguistique anthropologique et ses racines allemandes (cf. Boas).

 

La géographie linguistique et la dialectologie (et ses divers rameaux dans les travaux d’Ascoli, Edmont, Jaberg, Jud et al.).

 

La romanistique (chez Diez, mais songer aussi au rôle d’immigrés juifs aux Etats-Unis, comme Spitzer et Auerbach).

 

La constitution de la linguistique générale et l’interaction entre les recherches allemandes (p. ex. Gabelentz, ou la linguistique psychologique) et leurs adaptations ou homologues étrangers.

 

L’influence de la linguistique psychologique allemande à l’étranger, et la comparaison entre ce courant et ses contreparties étrangères.

 

Les relations entre l’Allemagne et les écoles structuralistes étrangères.

 

La part des idées allemandes dans la linguistique contemporaine (non sans tenir compte de leur transmission historique).

 

Enfin, les communications pourront aussi prendre pour objet des individus qui ont joué un rôle clé dans ces transferts.

 

Localisation, dates et instructions aux auteurs

 

La conférence se déroulera à Paris, du 25 au 27 janvier 2018. Il n’y a pas de frais d’inscription.

 

Date de limite de soumission : 15 septembre 2017.

 

Notifications d’acceptation : 30 septembre 2017.

 

Les communications durent 30 min. (+ 10 min. pour les questions).

 

Merci d’adresser vos résumés (300-400 mots en format Word) par voie électronique à cglp2018@gmail.com.

 

Les résumés doivent indiquer (dans l’ordre): nom, affiliation, adresse e-mail, titre de la présentation, résumé (si possible sur une page A4, corps supérieur ou égal à 10). Merci d’indiquer aussi si vous avez des contraintes de date particulières ou des demandes spécifiques (matériel audio-visuel, lettre d’acceptation signée ou par mail).

 

Les résumés seront anonymisés et feront l’objet d’un examen en double aveugle.

 

Les langues du colloque sont l’allemand, l’anglais et le français.

 

Une sélection des communications sera publiée.

 

Site: https://cglp2018.sciencesconf.org/

 

Dernier numéro

S'abonner

Annoncer sur Framonde

Vous pouvez l’alimenter en adressant vos annonces sous fichier joint dans le cadre de ces rubriques à : francais-langues@auf.org

Les annonces doivent être rédigées sous format word, odt ou rtf (caractères Times New Roman ou Arial).

Archives de publication

Copyright AUF - Contact