3e congrès européen de la FIPF
Lieu: Athènes (Grèce)
Date de l'événement: 4-8 septembre 2019

Date limite: 15 janvier 2019


 

Les sociétés en mutation sont au cœur de la problématique sociale actuelle. La croissance du rythme de leur transformation à la suite des mobilités parfois massives (migrations volontaires mais aussi contraintes pour des raisons professionnelles, politiques, d’études ou tout court de survie…) attire l’intérêt du monde entier sur leurs incidences perçues souvent comme une « menace », de même que sur leur gestion.

 

La problématique générale de ce congrès invite théoricien.ne.s et praticien.ne.s à réfléchir sur les contenus et les approches didacto-pédagogiques susceptibles d’aider dans la gestion de la nouvelle réalité de la classe de langue-culture qui, à la suite des mouvements migratoires, se caractérise par une hétérogénéité linguistique et culturelle. Elle portera plus précisément sur la question cruciale : Est-ce qu’on pourrait faire de la langue française la passerelle entre cultures, le médium de la compréhension mutuelle et du dialogue interculturel, « le véhicule des événements et des expressions culturelles, des identités, des systèmes de valeurs et des visions du monde »?

 

Il s’agit de se demander si et comment la langue française pourrait devenir un moyen d’assurer la cohésion sociale et la participation citoyenne dans des sociétés francophones en mutation ; comment accorder à la langue française une fonction utilitaire dans la gestion des évolutions socioculturelles ; comment faire en sorte que la classe de français langue maternelle/étrangère/de spécialisation… devienne l’espace où les jeunes pourraient enrichir leurs acquisitions sociocognitives et affectives, et développer des compétences transversales transférables à d’autres contextes socioculturels et socioprofessionnels dans l’intention de construire et de promouvoir « la féconde diversité » des cultures du monde. Car, pour assumer adéquatement une situation migratoire, les seules compétences linguistiques ne sauraient suffire à la socialisation dans le nouveau contexte socioculturel et socioprofessionnel : il faut apprendre à réagir et à interagir avec d’autres acteur.rice.s sociaux (cf. co-action sociale), à assumer un rôle de médiation, à s’adapter aux nouvelles situations et réalités socioculturelles, à faire face aux nouveaux défis, à établir des connivences relationnelles, à coopérer et collaborer, à saisir les modalités d’intégration…

 

Pour plus d'information et pour déposer une proposition de communication, d'atelier pratique ou de table ronde : http://athenes2019.fipf.org/

 

Dernier numéro

S'abonner

Pour vous abonner à la liste de diffusion, veuillez envoyer votre demande d'inscription à : francais-langues@auf.org

Annoncer sur Framonde

Vous pouvez l’alimenter en adressant vos annonces sous fichier joint dans le cadre de ces rubriques à : francais-langues@auf.org

Les annonces doivent être rédigées sous format word, odt ou rtf (caractères Times New Roman ou Arial).

Archives de publication

Copyright AUF - Contact